Comment le tricot peut-il aider dans la gestion de l’arthrite et stimuler la dextérité manuelle ?

Lorsqu’il est question de l’arthrite ou de l’arthrose, les idées reçues ont la vie dure. Certains pensent encore que ces affections ne touchent que les personnes d’un certain âge, alors que n’importe qui peut en souffrir. En réalité, des activités simples comme le tricot peuvent jouer un rôle déterminant dans la gestion de la douleur et contribuent à soulager les symptômes arthritiques. C’est une information que la société Arthrite Canada, par exemple, n’hésite pas à mettre en avant. Mais qu’en est-il réellement ? À quel point cette activité manuelle peut-elle aider les personnes atteintes d’arthrose ?

Une activité bénéfique pour les articulations

L’arthrite et l’arthrose sont deux troubles communs des articulations qui peuvent causer de l’inconfort et des douleurs. Les symptômes de l’arthrose comprennent généralement une raideur et une douleur dans les articulations, en particulier dans les doigts, les genoux, et les hanches. En revanche, l’arthrite est une condition inflammatoire qui peut toucher n’importe quelle articulation dans le corps.

A découvrir également : les bienfaits méconnus de l’aromathérapie pour la santé

Le tricot, en tant qu’activité manuelle, aide à maintenir les articulations des doigts en mouvement, ce qui peut soulager la raideur et réduire la douleur. En effet, le mouvement répétitif des doigts lors du tricot crée une sorte de pression sur les articulations, qui peut contribuer à atténuer la douleur.

Une forme de méditation active

La pratique du tricot peut également constituer une forme de méditation active, ce qui favorise une meilleure gestion de la douleur. En effet, l’attention portée à chaque point de tricot, le rythme constant des aiguilles et le plaisir de voir naître progressivement un ouvrage peuvent avoir un effet apaisant et relaxant.

En parallèle : Quelle est l’efficacité de l’art culinaire comme thérapie pour les troubles alimentaires ?

Ilene Cohen Ackerman, psychologue pratique à Toronto, Canada, souligne que le tricot a une capacité unique à captiver l’esprit et à détourner l’attention des douleurs physiques. Il peut donc être considéré comme une forme de thérapie cognitivo-comportementale qui aide à gérer le stress et l’anxiété liés à la douleur chronique.

Une vie sociale plus riche

Le tricot peut également faciliter le maintien d’une vie sociale active, ce qui est essentiel pour la qualité de vie des personnes atteintes d’arthrite ou d’arthrose. En rejoignant un club de tricot ou en participant à des ateliers, les personnes souffrant de ces maladies peuvent sortir de l’isolement, partager leurs expériences et recevoir du soutien moral.

De plus, le tricot offre un sentiment d’accomplissement et de fierté lors de la réalisation d’un ouvrage, ce qui peut booster l’estime de soi et le bien-être psychologique. Dans une société où l’importance de l’activité physique est souvent mise en avant, il est essentiel de rappeler que les activités manuelles ont également leur place dans la promotion de la santé et du bien-être.

Le tricot comme complément aux traitements médicaux

Il est important de noter que le tricot ne prétend pas se substituer aux traitements médicaux pour l’arthrite et l’arthrose. Cependant, il peut être un complément très utile pour améliorer la qualité de vie des personnes atteintes.

Intégré dans un programme de soins globaux, le tricot peut aider à soulager certaines douleurs articulaires. Couplé avec une alimentation adaptée, riche en aliments aux propriétés inflammatoires, et un suivi médical adéquat, il peut grandement contribuer à la gestion de la douleur.

En conclusion, le tricot peut jouer un rôle déterminant dans la gestion de l’arthrite et de l’arthrose. Il offre non seulement une méthode efficace pour maintenir les articulations en mouvement, mais aussi une forme de méditation active, favorisant la gestion du stress et de la douleur. De plus, c’est une activité conviviale qui peut contribuer à une vie sociale plus riche et à une meilleure estime de soi. En somme, le tricot est plus qu’une simple activité manuelle, c’est un véritable outil de bien-être qui peut aider à tisser le fil de la sérénité, malgré la présence de douleurs articulaires.

Copyright 2023. Tous Droits Réservés